Mémorial de Terezin

Durée: 5 heures

Le fort militaire construit au 18ème siècle fut converti en un camp de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale. La Grande forteresse est devenue un ghetto et un camp de concentration pour Juifs, et la petite forteresse est devenue une prison de la Gestapo. Terezin n’était pas seulement un lieu de souffrance mais aussi de courage, de sacrifice personnel et de lutte acharnée pour tenter de sauver ceux qui étaient destinés à être victimes de l’Holocauste.

Ce qui est inclus:

  • Guide touristique privé
  • Voiture/Van
  • Chauffeur
  • Le prix d’entrée dans le camp de concentration Terezin

Total: 380 / 380 par personne

Nombre de personnes:

Personnes Prix
1 380
2 395
3 540
4 555
5 570
6 585
7 600
8+ 615
Voir les détails des prix

Mémorial de Terezin

Le système de forteresse de Terezin a été fondé par l’empereur Joseph II en 1780 et il a été achevé après 10 ans de construction. Le confluent de deux rivières tchèques, l’Eger et l’Elbe, a été choisi comme emplacement idéal de la forteresse. Le but de la forteresse était de protéger les terres tchèques contre la Prusse, avec laquelle nous étions en guerre tout au long du 18ème siècle. La petite forteresse servait de prison, principalement aux prisonniers politiques de la monarchie des Habsbourg, tandis que la grande forteresse servait de ville de garnison à 10 000 soldats. À cette époque, le prisonnier le plus célèbre de la Petite forteresse était Gavrilo Princip, un nationaliste serbe qui a tué l’archiduc Ferdinand et sa femme Sophia à Sarajevo en 1914, ce qui a conduit à la Première Guerre mondiale.

Si vous vous intéressez à la Seconde Guerre mondiale, jetez un coup d’œil à notre visite Anthropoid Tour – World War II in Prague.

Terezin Concentration Camp Tour 1
Terezin Concentration Camp Tour 2

Que verrez-vous ?

La petite forteresse

Depuis juin 1940, la Petite Forteresse a servi de prison de la Gestapo car la prison principale de la Gestapo à Prague commençait à être surpeuplée. La prison a existé jusqu’au 8 mai 1945 et, pendant les cinq années de son existence, environ 35 000 prisonniers ont franchi ses portes. Il s’agissait principalement de prisonniers politiques et de prisonniers de guerre, ainsi que de Juifs, de Roms, de handicapés et de criminels de droit commun.

Notre guide privé vous fera visiter l’ensemble de la prison. Nous commencerons par le tribunal administratif où les prisonniers arrivaient, nous verrons le bureau du commandant, puis nous traverserons la section des hommes de la prison où nous verrons les cellules de masse, la cellule juive et les cellules d’isolement. Nous nous promènerons dans les tunnels muraux, verrons le stand de tir et la quatrième cour de la prison avec des cellules de masse plus grandes construites plus tard par les nazis en raison du manque d’espace dans la prison. Nous regarderons également un court film de propagande de 10 minutes réalisé par les nazis pour la Croix-Rouge internationale.

 

La grande forteresse

La grande forteresse est située à environ 1,5 km de la petite forteresse et, depuis le 24 novembre, elle servait de ghetto pour les Juifs. Pendant les 3,5 années de son existence, environ 155 000 Juifs ont franchi ses portes. 63 transports ont quitté Terezin pour les camps d’extermination en Pologne, transportant 87 000 prisonniers. Seuls 3 600 d’entre eux ont survécu à la guerre. Environ 35 000 personnes sont mortes dans le ghetto lui-même, principalement de maladies et de manque de nourriture.

Visite avec notre guide privé du Musée du Ghetto situé dans les anciennes baraques pour garçons. Nous y apprendrons l’histoire de l’Holocauste et de la vie dans le Ghetto. Toute la section du rez-de-chaussée du musée est consacrée aux enfants qui ont vécu et péri à Terezin. La dernière section du musée est consacrée aux camps d’extermination.

Ensuite, nous visiterons la chapelle cachée. La synagogue cachée de Terezin était l’une des six synagogues cachées de ce type à Terezin. Celle que nous visiterons est cachée dans une salle de stockage car tout signe de religion juive était interdit par les nazis. Nous continuerons ensuite vers la caserne de Magdeburg où nous verrons à quoi ressemblaient les dortoirs et nous apprendrons la culture dans le ghetto. De nombreux prisonniers juifs étaient des artistes accomplis. Dans les casernes de Magdeburg, des sections sont consacrées à différents arts, tels que la musique, la peinture, la littérature et le théâtre.

À la fin de la visite, notre guide privé vous emmènera au Krematorium, situé à l’extérieur des murs de Terezin. Il a été construit en 1942 et les corps des victimes y étaient incinérés. À côté du Krematorium se trouve un cimetière de masse.